Si le mental est routinier, le cœur aspire à une vision nouvelle des choses. Il pousse à expérimenter l’inédit et l’original. Le cœur ouvre sur une compassion compréhensive.
Ouvrir son cœur, c’est accepter de ressentir toutes les émotions, quelles qu’elles soient : la joie, la tristesse, la peur ou la colère. Aucune de nos émotions n’est inutile. Elles ont toutes un message important à nous communiquer.
Ouvrir son cœur, c’est laisser l’Amour transformer et guérir les blessures.  Accueillir ce qui EST, sans jugement, sans vouloir que ce soit autrement. Juste VOIR ce qui EST et le laisser s’exprimer pleinement.
Ouvrir son cœur peut faire mal. Nous pouvons même ressentir une douleur physique. La résistance est  là.
Une fois le cœur ouvert, le mental peut faire Un avec lui et, ainsi en paix et en amour, il se rend disponible aux connaissances concrètes nécessaires à vivre tes expériences.
Le cœur guéri de ses blessures, nous accédons à l’amour de soi. Nous apprenons à nous aimer sans conditions. Nous n’attendons plus que les autres comblent nos besoins.  Notre cœur exprime le rayonnement de notre âme. Nous pouvons expérimenter l’amour et non plus la peur et la souffrance. Notre cœur connait ce qui est bon et juste pour nous. Écoutons notre cœur, il sait. Il est une source inépuisable de lumière, une fontaine de jouvence régénérante.